.
Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

Belgique : Liège : ils ont créé un cannabis social club

Ils cultivaient des plantes pour leurs membres avant de leur livrer…

Lary, Kenty et Michaël ont comparu devant le tribunal correctionnel de Liège pour répondre d’avoir cultivé puis distribué des plants de cannabis aux membres de leur association. Les trois hommes, consommateurs de cannabis à l’époque des faits, ont expliqué qu’ils ne savaient pas si ce qu’ils faisaient était légal à la suite de différentes déclarations de politiciens concernant une directive ministérielle.



"J’étais persuadé de suivre la loi", a déclaré le fondateur de l’ASBL. "On pensait que c’était mieux que d’aller acheter son cannabis à n’importe qui en rue. J’ai vu la décision qui acquittait le cannabis club d’Anvers, j’ai pensé que j’agissais dans la légalité d’autant que les statuts de l’ASBL déposés au tribunal ne cachaient absolument pas nos intentions. Nous avions également contacté la police et les autorités. J’ai commis une erreur", a admis l’homme.



Malgré tout, les plantes avaient été achetées aux Pays-Bas puisque la détention et la vente sont interdites en Belgique et l’un des suspects avait envoyé un SMS dans lequel il déclarait "On sait ce que l’on risque".


Chacun des membres de l’ASBL versait une somme de 25 euros. Il avait une plante cultivée de manière collective. Lorsque les plants étaient à maturité, ils étaient distribués. Une quinzaine de plants ont été cultivés et trois récoltes ont eu lieu. Michaël a expliqué qu’il avait uniquement fourni son nom pour la création de l’association car un troisième nom était nécessaire. Il n’a pas du tout participé à la mise en place des faits. Le parquet ne s’est pas opposé à son acquittement. Le substitut ne s’est pas opposé à une suspension du prononcé pour les deux autres prévenus. Les trois prévenus ont demandé les mêmes mesures que le parquet. Le jugement sera prononcé fin novembre.