.
Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

Business :Le CES récompense une startup centrée sur le cannabis

Alors que le CES 2020 bat son plein à Las Vegas, une startup s’est vue bien embêtée suite à une décision prise par les autorités (Consumer Technology Association) en charge de l’événement. Pour la première fois, c’est une jeune pousse dont l’activité est centrée sur le cannabis a remporté un Innovation Award Honoree à cette occasion.


La startup canadienne Keep Labs a présenté un dispositif visant à ranger son cannabis discrètement et en toute sécurité. Semblable à un petit réveil à écran digital, cette boîte dispose en fait de plusieurs compartiments dédiés au rangement du matériel et ses accessoires. Une petite balance est aussi intégrée à cette dernière, au même titre que des capteurs de température et humidité… L’objet s’ouvre par le biais de la reconnaissance faciale ou du capteur biométrique et s’accompagne d’une application mobile informant les utilisateurs de la température de leur cannabis.



En somme, on peut imaginer cette petite boîte discrète sur une table de nuit ou le coin d’un bureau de son consommateur. Il est donc clair que sa seule finalité est la conservation du cannabis dans de bonnes conditions. Le jury du CES n’a donc pas pu se méprendre sur le but de cet objet connecté pour stocker le cannabis.


Pas de mention du mot « cannabis »

En octobre 2019, le jury a récompensé le produit de Keep Labs d’un Innovation Award Honoree, un des deux types de prix qu’il est possible d’obtenir au CES (avec les Best of innovation). Ces récompenses représentent souvent de belles retombées médiatiques et une reconnaissance du plus gros salon du monde dédié aux technologies.



Sauf que l’histoire ne s’est pas arrêtée, car le CES a interdit à la startup Keep Labs d’évoquer le cannabis une fois sur le salon un mois avant qu’il n’ait lieu. Aucun des produits marketing ne devait non plus exposer le sujet, faute de quoi la jeune pousse n’aurait pas le droit d’être présente sur place.


Compte tenu des directives, Keep Labs a fait savoir qu’il n’était pas dans son intérêt de se rendre sur place, sachant que la finalité de son produit est —on le rappelle, le stockage du cannabis. Difficile d’évoquer l’appareil sans parler de son usage. La startup avait déjà lancé sa propre campagne de crowdfunding après avoir essuyé les rejets de Kickstarter et Indiegogo pour l’utilisation du mot « cannabis ».


Keep Labs propose actuellement sa boîte à cannabis en précommande au tarif de 199 dollars canadiens, soit un peu plus de 150 dollars. Il est disponible à la livraison au Canada et aux États-Unis.


L’an dernier, les autorités du CES avaient fait polémique après avoir remis un prix à la startup Lora DiCarlo et son sextoy pour femme… Avant d’interdire à la jeune pousse d’exposer et de lui retirer sa récompense.