.
Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

Croatie : Cannabis ,vers la légalisation: "Fondamentaux contre le changement climatique"

En Croatie, une loi a été proposée pour légaliser le cannabis et permettre aux adultes de cultiver jusqu'à 9 plantes. Mirela Holy, la politique qui l'a proposée, invite le pays à un débat public avant le processus parlementaire, racontant les avantages apportés par les légalisations au Canada et aux États-Unis.




La Croatie pourrait être le premier pays européen à légaliser la marijuana à des fins récréatives. La politique Mirela Holy , fondatrice du parti appelé ORaH, qui signifie en croate noyer et signifie Održivi razvoj Hrvatske, qui peut être traduit par "développement durable croate", a lancé la proposition et fait maintenant des efforts pour signaler les avantages économiques qui s'ensuivrait pour l'ensemble du pays. Il a récemment souligné que la proposition fera l'objet d'un débat public et que, pour le projet de loi prévoyant la légalisation complète du cannabis, la discussion parlementaire suivra. Après avoir incité tous les citoyens intéressés à participer au débat, en essayant d'impliquer une grande partie de la population, il a illustré les points clés de la réforme "qui envisage d'exploiter tout le potentiel du cannabis à des fins économiques, récréatives et médicales".


Légalisation hybride entre public et privé

En allant au cœur du discours et en expliquant comment la réglementation a été strictement contrôlée par l'État en Uruguay, alors que plus de liberté a été laissée aux particuliers aux États-Unis et au Canada, pour la Croatie, elle imagine un modèle qui se situe quelque part entre les deux. «Nous proposons un modèle d'agence étatique hybride (étatique / privé) pour maintenir la haute qualité du produit sur le marché. En ce qui concerne l'utilisation du cannabis à des fins récréatives, le projet de loi permettrait à chaque adulte de cultiver jusqu'à neuf plantes à forte teneur en THC pour ses propres besoins. " Selon Holy, «la culture du chanvre a un grand potentiel économique. Compte tenu de sa haute qualité en termes de nettoyage des solset jusqu'à quatre fois plus d'absorption de CO2, la culture du chanvre peut également être un outil important dans la lutte contre le changement climatique. Les avantages économiques sont énormes pour le développement de la science, l'utilisation des cosmétiques et la production de papier ".


Estimations économiques et droit actuel

Non seulement cela, car selon Holy: « Les estimations des revenus provenant de la vente de produits liés au cannabis au Canada et aux États-Unis atteignent 43,7 milliards de dollars (40 milliards d'euros) par an. L'expérience d'autres pays montre qu'un marché noir existe toujours , mais pour cela - note-t-il - une réglementation étatique est nécessaire pour minimiser son rôle. De plus, le potentiel du chanvre n'a pas été pleinement réalisé. Il peut être utilisé pour construire des voitures et comme matériau de construction pour l'industrie de la construction. "


Selon la loi croate actuelle , la culture ou la vente de cannabis est considérée comme une infraction passible d'une peine d'emprisonnement obligatoire (minimum trois ans). La possession d'une petite quantité de marijuana et d'autres drogues douces a été décriminalisée et peut entraîner une amende de 5 000 à 20 000 HRK (de 671 à 2682 euros) selon les cas. C'est plutôt le 15 octobre 2015 que le ministère croate de la Santé a officiellement légalisé l'usage du cannabis à des fins médicales.


Le vrai problème pour les citoyens est la bonne information

Et à ceux qui se demandent si la Croatie n'est pas un pays trop conservateur pour lancer ce tournant historique, Mirela Holy répond que "Quand j'ai commencé à en parler il y a quelques années, les réactions ont été très négatives, mais les choses ont changé Les gens doivent d'abord être informés , puis ils changeront d'attitude. Le potentiel addictif du cannabis est bien inférieur à celui de la nicotine ou de l'alcool. Et pour autant que je sache, personne n'est jamais mort de surdose de cannabis naturel. Cependant, il existe des préjugés importants qui sont alimentés par les intérêts de certains groupes et industries. "


En bref, la proposition est sur la table et les idées sont très claires, il y a donc les ingrédients nécessaires pour que la révolution verte commence à germer en Europe , avec une première graine qui amènerait ensuite les autres États à agir en conséquence.


En fait, dans la dernière période, les ouvertures dans ce sens ont été différentes, de l'Espagne au Luxembourg, où le gouvernement avait annoncé de se pencher sur les légalisations à l'étranger puis de suivre leur chemin, sans oublier que même l' Allemagne rigide , après avoir légalisé la médicale pour la qui tente d'agir en tant que leader européen, s'est ouvert à la légalisation avec plusieurs déclarations des membres du parti d'Angela Merkel. En bref, est-ce le bon moment en Europe pour enfin et pour la première fois (aux Pays-Bas la vente et la consommation sont physiquement interdites, sauf dans les zones spéciales) la "ligne verte"?