Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

Finlande: les citoyens exigent la dépénalisation du cannabis , le gouvernement semble être d'accord

50 000 signatures dans un pays d'un peu plus de 5 millions d'habitants ne sont pas rares. Beaucoup ont été rassemblés en Finlande pour une loi d'initiative populaire qui demande au gouvernement de décriminaliser le cannabis , dans un État où il équivaut encore à une drogue dure et où la consommation peut théoriquement aussi entraîner une peine de prison.



L’initiative, lancée spontanément par un groupe de citoyens, a permis de recueillir les signatures nécessaires en quelques semaines à peine et de réclamer la décriminalisation totale de la possession de petites quantités et de l’usage de cannabis, ainsi que la culture de plantes à des fins exclusives de consommation personnelle.


Le Parlement finlandais, sur la base de la constitution, devra discuter du projet de loi et il est possible que le gouvernement donne son aval à l' initiative, étant donné que le Premier ministre Antti Rinne a été élu en juin dernier sur la base d'un programme son intérieur comprenait également des modifications de la politique en matière de drogue


À l'heure actuelle , la législation finlandaise prévoit la possibilité d'infliger différents types de sanctions aux consommateurs de cannabis. Bien que l'emprisonnement pour consommation dans les lieux publics prévu par la loi ne soit plus imposé depuis plusieurs années, il reste une peine assez lourde. Quiconque est pris en train de consommer du cannabis se voit infliger une amende et surtout un avertissement empêchant effectivement l’accès au travail dans de nombreux domaines . Selon une enquête du journal Kaleva , dans 60 secteurs du travail, les usagers de cannabis sont victimes de discrimination, à commencer par tous ceux qui sont en contact avec des mineurs, des malades et des personnes concernées par la sécurité routière.


Une situation que les citoyens finlandais veulent maintenant changer, demandant au Parlement de légiférer enfin pour mettre fin à la répression par les consommateurs.