.
Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

France :Le bourguignon APM met du chanvre dans les voitures

Les granulés biosourcés conçus par APM (Automotive Performance Materials) à partir de chanvre et de plastique devraient équiper 13 millions de voitures d’ici à cinq ans.



Ses clients - Renault, Peugeot, Jaguar Land Rover et Fiat Alfa Roméo -, réalisent, à partir de ce matériau innovant, des éléments intégrés aux tableaux de bord, aux consoles ou encore aux portières des véhicules. Les 35 salariés d’APM, à Fontaine-lès-Dijon (Côte-d’Or), viennent d’élaborer une quatrième génération de ces granulés. "Nous avons remplacé la matière plastique renforcée de fibre de verre par un plastique plus léger. Désormais, nos granulés biosourcés sont conçus avec 20 % de chanvre et 80 % de plastique recyclé et sont à 100 % recyclables, avec le même niveau de performance. Le chanvre améliore les propriétés thermomécaniques de la pièce plastique réalisée", insiste Pierre Demortain, le directeur général de la PME.


Cette dernière génération permet d’affiner les pièces, d’augmenter leurs performances mécaniques sans remettre en cause leur rigidité. Plus légers de 20 à 25 %, les équipements biosourcés participent à la réduction des émissions de CO2 des voitures. APM, coentreprise de l’équipementier automobile Faurecia et de la coopérative agricole Interval, travaille sur une cinquième génération, grâce à un financement des investissements d’avenir de 8 millions d’euros sur 2015-2020. Et Pierre Demortain pense s’ouvrir à d’autres secteurs (aéronautique, ferroviaire, ameublement...).


La PME affichait un chiffre d’affaires de 8 millions d’euros au 30 juin 2019. "Pour la première fois, nous atteignons l’équilibre et faisons même des bénéfices. Nous visons 12 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020."