Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

Indonesie :Le législateur veut que l'Indonésie exporte du cannabis

Jakarta: un politicien du parti pour la justice prospère (PKS) basé à l'islam et législateur de la Chambre des représentants a suggéré que le ministère du Commerce exporte de la marijuana.



Rafli, un législateur de la Commission VI de la Chambre qui supervise le commerce et l'industrie et qui porte un seul nom, a lancé l'idée lors d'une audition avec le ministre du Commerce Agus Suparmanto jeudi.


"Alors pak, que diriez-vous de faire de la ganja (marijuana) un bon produit d'exportation?", A déclaré Rafli lors de la réunion.


Le politicien PKS, dont la circonscription est la province d'Aceh, a déclaré que la marijuana n'était pas aussi dangereuse que la plupart des gens le pensaient et que le cannabis pouvait même être utilisé comme alternative pour un traitement médical.



Si sa suggestion était acceptée, Rafli a déclaré qu'il fournirait personnellement un lopin de terre dans sa province d'origine pour cultiver la marijuana, d'autant plus que les plantes poussaient bien à Aceh.


Le cannabis n'y est pas considéré comme tabou car les Acehnais utilisent traditionnellement la substance comme épice dans la cuisine.


«La marijuana, par exemple, (peut être exportée) peut-être à des fins pharmaceutiques ou à d'autres fins.


«Cependant, nous ne devons pas être trop stricts à ce sujet. Nous devons être flexibles », a déclaré Rafli, cité par tribunnews.com.


Il a ajouté que l'Indonésie n'avait pas la capacité d'expérimenter des choses qui pourraient impressionner le monde, donc si la marijuana pouvait devenir un produit d'exportation pour l'Indonésie, cela pourrait changer la façon dont les pays du monde entier voyaient l'archipel.


«Ce que je veux dire, c'est que l'Indonésie doit donner une performance qui impressionne le monde, quel qu'il soit (comme l'exportation de marijuana).


"Donc, toutes sortes de produits (devraient être pris en charge)", a déclaré Rafli.


L'Indonésie, qui possède l'une des lois sur les drogues les plus strictes au monde, interdit actuellement l'utilisation et la possession de marijuana.


Selon la loi de 2009 sur les stupéfiants, la marijuana est classée dans les stupéfiants de type 1, dont la consommation est illégale, y compris à des fins médicales, et est limitée à des fins de recherche strictes.