Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

Liban: Le comité interparlementaire approuve la loi légalisant la culture du Cannabis Lire la suite

Les commissions parlementaires mixtes ont approuvé mercredi la proposition de loi préparée par le président de la Chambre, Nabih Berry, pour la légalisation du cannabis à usage médical à industriel. Selon le vice-président de la Chambre, Elie Ferzli, cette loi permettrait "des retombées économiques considérables" pour le pays.


Ce texte avait été envoyé devant les commissions par le chef du législatif en septembre 2018 et prévoit de légaliser le cannabis de type Sativa indica, cultivé de manière illicite dans la Békaa, à des fins thérapeutiques, sans toutefois dépénaliser sa vente et sa consommation.





Au début de de la réunion des commissions des Finances et du budget, de l'Administration et de la justice, de la Santé, du Travail, des Affaires sociales, de la Défense, de l'Intérieur, de l'Agriculture et du Tourisme, les députés du Hezbollah ont fait part de leurs commentaires quant au texte avant de quitter la séance.


De son côté, le vice-président de la Chambre, Elie Ferzli, a salué l'approbation d'un texte "étudié pendant de nombreux mois sur base d'avis d'experts locaux et internationaux". Il a estimé que l'application de cette loi et la culture en toute légalité du cannabis pourrait avoir, comme cela était indiqué dans le plan du bureau de consultance McKinsey, "des retombées économiques considérables pour le pays". La régularisation permettra également de "mettre un terme aux cultures illégales", a ajouté M. Ferzli, qui a souligné que les députés avaient approuvé cette loi "avec une écrasante majorité".


Le texte doit maintenant être envoyé en séance plénière, où il sera débattu avant que les députés ne passent au vote.