.
Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

Luxembourg : La légalisation du cannabis récréatif dans les limbes

Annoncée à plusieurs reprises par le gouvernement, la mesure devrait «prochainement» aboutir à un projet de loi, a annoncé Etienne Schneider (LSAP), ministre de la Santé, mardi. La future disposition pourrait entrer en conflit avec des conventions internationales ratifiées par le pays.

(AA) - Les amateurs de la drogue la plus populaire du pays vont encore devoir attendre. Si l'usage thérapeutique du cannabis est déjà entré dans une phase de test, son emploi «à des fins récréatives» n'est pas encore à l'ordre du jour de la Chambre. Déjà annoncé à plusieurs reprises, le projet de loi qui inquiète les voisins du Grand-Duché n'est pas encore prêt.




En effet, Etienne Schneider, ministre de la Santé, a reconnu un retard devant les députés, mardi. Le projet qui permettra à chaque adulte résidant au Luxembourg de cultiver, acheter, posséder et consommer du cannabis à des fins personnelles arrivera «prochainement». Aucune date précise n'a été avancée.


La mesure, qui sera en premier lieu soumise au Conseil de gouvernement, pourrait bien mettre le Luxembourg dans une position délicate. Notamment car elle serait en contradiction avec certaines conventions internationales signées par le pays avec l'ONU, relatives au contrôle des drogues.


Pour rappel, alors que le cannabis médical a frôlé la rupture de stock cet été, le pays a l'intention, à terme, de produire lui-même son cannabis. Dans une «chaîne de production et de vente nationale sous contrôle de l'Etat».