Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

Maroc :Le ministère de la Santé examine des recommandations de l’OMS sur le cannabis

Les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sur le cannabis et les substances apparentées, notamment ses vertus thérapeutiques et médicinales, ont été au centre de la réunion, tenue mardi à Rabat, par la Commission nationale des stupéfiants (CNS) sous la présidence du ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb.



Il s’agit de « la première fois depuis l’adoption de la Convention unique de 1961 sur les stupéfiants, que l’OMS commence à changer de position sur le cannabis et les substances apparentées en appelant son Comité d’Experts sur la dépendance à procéder à un examen critique de la classification dont font objet actuellement le cannabis et les substances liées » a souligné le ministre à cette occasion.


Vu l’importance de ces amendements, notamment sur le volet médical et la recherche scientifique, cette réunion a pour but de se concerter sur ces recommandations et évaluer leur impact, en cas d’adoption, sur la politique anti-drogue menée par notre pays et particulièrement sur le volet cannabis, a précisé Khalid Ait Taleb.


Des quantités importantes de cannabis et de résine de cannabis sont constamment saisies, des réseaux démantelés et des mis en cause traduits devant la justice grâce aux efforts concertés des différents services de sécurité et de lutte contre le trafic national et international de drogues, a rappelé Ait Taleb.


Jallal Toufiq, directeur de l’Observatoire marocain des drogues et addictions (OMDA) et membre de la CNS, a indiqué dans une déclaration à la presse, que les discussions de cette réunion porteront sur la possibilité de « reclassifier » le cannabis et ses produits dérivés, et préparer ainsi la position officielle du Maroc par rapport aux recommandations de l’OMS.


Zerhouni Mohammed Wadie, Chef de la division de la Pharmacie au ministère de la Santé, a de son côté affirmé que le débat sera également axé sur « l’utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques et de traitement de certaines maladies ».


Lors de la 63e session ordinaire de la Commission des Stupéfiants des Nations Unies (ONU), prévue à Vienne du 2 au 6 mars, le Maroc est appelé à voter les recommandations de l’OMS sur le cannabis et substances liées.