.
Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

New zeland :Le 27 octobre date pour le referendum pour legaliser le cannabis

Nous approchons du référendum du 27 octobre et la Nouvelle-Zélande pourrait devenir le troisième pays à approuver la légalisation du cannabis. Tout dépend de l'approbation ou non d'un référendum sur la légalisation le mois prochain lors des élections néo-zélandaises.

Le vote, ainsi que les élections législatives, était initialement prévu pour ce mois-ci, mais l'épidémie de coronavirus a entraîné un retard des élections d'environ un mois.

Les sondages pour la légalisation ont montré une majorité gagnante et même le contraire. Ce qui se passera le jour des élections en Nouvelle-Zélande, qui est maintenant le 17 octobre, est une inconnue à ce stade.




Il y a eu plusieurs initiatives en faveur de la légalisation. Celles-ci comprennent une campagne d'affichage avec 60 personnes exprimant leur soutien, et l'une de ces personnes est l'ancienne Première ministre néo-zélandaise Helen Clark.

Parmi les personnes qui soutiennent la légalisation se trouve Dame Diane Robertson, directrice exécutive du New Zealand Data Trust et ancienne PDG de Auckland City Mission.

"Je pense qu'il est temps de légaliser quelque chose qui est couramment utilisé, mais qui est maintenant interdit, en pénalisant en particulier les personnes à faible revenu et M? Ori en particulier ... c'est une perte de temps, de ressources pour la police."


Ce n'est pas tous les jours qu'un ancien Premier ministre d'un pays approuve une initiative nationale pour légaliser le cannabis.

Si le référendum réussit, la Nouvelle-Zélande deviendrait le troisième pays à légaliser le cannabis aux côtés de l'Uruguay et du Canada.


Pendant ce temps en Australie ...

Le 23 septembre, la députée travailliste de la Nouvelle-Galles du Sud, Rose Jackson, a présenté au Parlement une proposition de légalisation basée sur son rapport selon lequel légaliser ce médicament serait "économiquement raisonnable".

La membre du Congrès Jackson a fondé sa proposition sur le fait que le cannabis ne crée plus de dépendance à l'alcool ou au tabac. Contrairement au tabac et à l'alcool, le cannabis n'a jamais tué personne. Si l'alcool et le tabac sont légaux en Australie et peuvent être correctement réglementés, il devrait en être de même pour le cannabis.