.
Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

People :Stone en faveur de la légalisation du cannabis

Sur Melody TV, la chanteuse Stone, star des années 80, a parlé produits stupéfiants avec le présentateur Christophe Daniel.




Les adeptes des tubes des années 80 se souviennent sûrement d'elle : Stone, moitié du duo Stone & Charden qu'elle composait avec Eric Charden, disparu en 2012 des suites d'un lymphome. Dans leur répertoire : les inoubliables L'Avventura et Made in Normandie. Si l'aventure Stone & Charden est désormais achevée, Annie Gautrat de son vrai nom continue de chanter certains de leurs tubes sur scène.


Stone sans Charden

"Quand je chante sur bandes, il y a la voix d'Eric ! Donc on retrouve un peu les duos", explique-t-elle au micro de Christophe Daniel dans l'émission Micro Miroir qui sera diffusée ce jeudi 21 mai dès 20h20 sur Melody TV. Une pratique à laquelle Stone est rodée depuis plusieurs années : après leur participation à la tournée Âge tendre et têtes de bois à la fin des années 2000, Eric Charden avait en effet décidé de ne plus se produire lors de concerts. "On a concocté un tour de chant sans Eric et ça se passait très bien. Et comme ça je n'embêtais pas Eric", plaisante-t-elle.


"Je suis pour la légalisation du cannabis"

Une carrière loin d'être terminée puisque Stone participait encore il y a peu à Âge tendre, la croisière des idoles et Âge tendre, la tournée des idoles, avant de s'essayer à la politique en rejoignant une liste UDI dans l'Allier lors des élections municipales 2020. En 2017, elle avait même sorti une autobiographie intitulée Complètement Stone. Un "clin d'œil" aux nombreuses boutades en rapport avec son nom de scène et la consommation de produits stupéfiants. Et quand Christophe Daniel lui demande si elle a déjà "fumé un pétard", elle n'hésite pas : "Mais bien sûr ! Mais qu'est-ce que c'est que cette question ? On rêve ! C'est la moindre des choses : de notre génération, je me demande qui ne l'a pas fait", s'exclame-t-elle. La chanteuse de 72 ans explique même être en faveur de la légalisation du cannabis : "Je trouve que c'est scandaleux de laisser tout ça aux mains de la pègre, avec des milliards [d'euros, ndlr] qui se baladent. Ils ont beau mettre les flics aux trousses des dealers, ça ne change rien. Donc à un moment donné il faut arrêter !". Voilà qui est dit.