.
Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

Santé :Le CBD à la rescousse des règles douloureuses

En pleine crise du coronavirus, la mise en garde contre les anti-inflammatoires en mars dernier a poussé certaines femmes à se tourner vers le cannabidiol (CBD) pour soulager des menstruations difficiles.


«C’était impressionnant. Durant la période du semi-confinement, on a eu une aug­mentation de femmes qui achetaient des produits dérivés de CBD pour soulager leurs douleurs menstruelles», confie Kelly Szabados, chargée de communication du magasin Holyweed. Même son de cloche chez Cannathèque, géré par Nathalie Charrière. «Une trentaine de clientes consomment du CBD pour ces douleurs ou parce qu’elles sont atteintes d’endométriose. En tisane, avec la bonne association de plantes, c’est très efficace.»



«Une fausse bonne idée»

Cette évolution coïncide avec la polémique des anti-­inflammatoires qui a éclaté en mars dernier. «Une fausse bonne idée, selon le chef de service de pharmacologie et toxicologie cliniques des HUG, Jules Desmeules. L’utilisation de CBD en lieu et place d’anti-­inflammatoires n’est pas recommandée car son efficacité n’est pas scientifiquement documentée et on peut aussi avoir un doute sur la sécurité quant à la prise d’une telle substance vis-à-vis du Covid.»


Cet avis ne freine pourtant pas la tendance générale. «Il y a peu, une mère est venue se procurer une infusion pour sa fille qui a des règles douloureuses, raconte Brice Zenere, fondateur de CBD Farm’s. On ne peut pas se substituer à la médecine, mais si le cannabidiol a tant de succès, c’est que ça marche.»