.
Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

Sante :Cannabis et fibromyalgie

Dans mon précédent article sur le cannabis et la migraine, j'ai mentionné le syndrome de carence en endocannabinoïdes clinique formulé par Ethan Russo, puis vérifié avec de nombreux tests scientifiques. Dans cet article, je vais parler de la fibromyalgie et essayer d'expliquer de manière simple pourquoi les phytocannabinoïdes peuvent être utiles dans le traitement de cette pathologie.



Un syndrome complexe

Comme on le sait, la fibromyalgie représente un syndrome clinique complexe caractérisé essentiellement par de la douleur, de la fatigue, un sommeil non réparateur et d'autres symptômes tels que des étourdissements, des acouphènes, des troubles intestinaux, des difficultés de concentration, des troubles de la mémoire. Le diagnostic est très souvent un diagnostic d'exclusion et les critères de diagnostic ont été définis par l' American College of Reumathology dans des revues ultérieures.

À l'origine du syndrome, selon de nombreux auteurs, il y aurait une sensibilisation centrale de la douleur , caractéristique commune à la migraine et au syndrome du côlon irritable.



Le cannabis pour compenser la carence du système endocannabinoïde

Une hyperalgésie, assez courante dans ce syndrome, a été observée en association avec une insuffisance du système endocannabinoïde .

De nombreux articles scientifiques ont souligné comment l'utilisation de phytocannabinoïdes a conduit à une réduction des scores obtenus avec les échelles visuelles analogiques (EVA) de la douleur et également des échelles d'anxiété.

Dans une étude de 28 patients atteints de fibromyalgie, la prise de cannabis a entraîné une réduction significative de la douleur, de la raideur, une amélioration de la relaxation, une sensation de bien-être accrue et un sommeil amélioré après deux heures.

Dans une enquête auprès de 1300 patients du National Pain Report, il a constaté que le cannabis était plus efficace queduloxétine et prégabaline (Lyrica).



Mon expérience clinique

Ces résultats soutiennent pleinement l' utilisation du cannabis dans la fibromyalgie et d'autre part mon expérience personnelle est largement positive .

Il va sans dire que l'approche thérapeutique de la fibromyalgie doit être intégrée et pluridisciplinaire et implique dans la plupart des cas, comme dans d'autres pathologies, un changement dans le mode de vie du patient.