.
top of page
imageonline-co-hueshifted (33).png

WEEDYLAND TIMES

Sexy : Le CBD a-t-il révolutionné ma sexualité ?


Le CBD est partout… et s’immisce dans la sexualité, sous forme de gels, huiles de massages ou produits aphrodisiaques. Un marketing bien huilé présente le CBD comme un produit miracle d’une sexualité épanouie. On a voulu tester.


Vous en avez peut-être déjà croisé, tant les magasins pullulent dans toutes les villes : on les appelle les « labo du bonheur », ou plus classiquement, les CBD Shop. Le CBD, ou cannabidiol, la molécule non psychotrope du cannabis (contrairement au THC, qui elle, fait planer), a envahi les étalages, de tisanes en cosmétiques, d’huiles en confiseries.


Cela fait plusieurs années que les propriétés thérapeutiques du cannabis font parler d’elles, mais l’engouement pour le CBD est sans précédent depuis un arrêt européen de novembre 2020 rejetant son interdiction en France.


Et il y a un domaine où le CBD s’immisce de plus en plus… notre sexualité.


Sous forme de lubrifiant, de gel ou de fleurs à fumer/vapoter avant (ou pendant) l’acte, le CBD aurait des effets miraculeux sur la sexualité — une meilleure circulation sanguine et plus de sensations, une diminution des douleurs pendant les rapports, des effets relaxants voir aphrodisiaques…

Consommant déjà du CBD pour réguler mon anxiété depuis 2018, il était temps de voir si la petite molécule magique allait révolutionner ma sexualité, ou si c’était un écran de fumée.


Que fait le CBD sur le corps, exactement ?


Pour commencer, je suis allée voir le médecin Pascal Douek, spécialiste du cannabis thérapeutique et auteur de Le cannabis médical, une nouvelle chance (Editions Solar). Il explique à Madmoizelle :

« Le CBD est une molécule issue du cannabis. Il agit sur le système endocannabinoïde, car notre corps sécrète lui aussi des cannabinoïdes ! »

Nous possédons des récepteurs endocannabinoïdes, sur lesquels les molécules de CBD viennent se fixer, et ont des impacts sur la régulation du système nerveux.


« Un SEC [système endocannabinoïde, ndlr] heureux et fonctionnel est essentiel à notre bonne santé car il régule nos fonctions biologiques : alimentation, sommeil, anxiété, mémoire et système immunitaire », éclaire Léa, fondatrice d’Équilibre, une marque d’huile de CBD française et porte-parole du Syndicat du Chanvre.

Pascal Douek m’indique qu’en ingérant le CBD sous forme d’huile comestible, c’est là où le dosage sera plus précis. Il ajoute que dans un contexte intime, l’huile de massage peut être intéressante : « C’est un prélude à la sexualité, et cela peut avoir des effets relaxants sur les muscles ».


CBD partout, orgasme nulle part ?


Sur la question des propriétés du CBD, il suffit de quelques clics sur Google pour constater l’étendue de ses supposés bienfaits sur la sexualité : anti-inflammatoire, analgésique, antioxydant, procure une sensation de détente et renforce la stimulation sanguine, réduit les douleurs… Quant à l’huile de chanvre, elle serait réputée pour son hydratation et la protection qu’elle apporte.

En détendant les muscles, en réduisant le stress et l’anxiété, et stimulant l’afflux de sang (notamment du clitoris), on serait alors plus relaxée, et les sensations décuplées.

« Il y a énormément de récepteurs dans le clitoris et la vulve pour les cannabinoïdes » explique à Madmoizelle Anne Kerveillant de My Lubie, qui propose un lubrifiant composé d’huiles biologiques, d’arnica et de CBD.


Sur Internet, de nombreux articles vantent les effets presque miracles du CBD pour le vaginisme, l’endométriose, le syndrome des ovaires polykystiques, ou la sécheresse vaginale liée à la ménopause (à lire aussi : Syndrome prémenstruel, crampes… le CBD apaise-t-il vraiment les maux des règles ?). Anne Kerveillant ajoute :

« On a des retours de personnes qui disent avoir moins de douleurs, que ça leur permet de se réapproprier leurs corps. L’énergie sexuelle est aussi liée au psychologique, et le CBD va permettre d’être plus détendu ou détendue. »
« Ça n’a pas d’effet magique, mais ça peut participer à soulager des douleurs, ou à se déstresser. » Laure Bouguen, fondatrice de Ho Karan, membre du Syndicat professionnel du chanvre

Pascal Douek confirme l’impact du CBD sur l’aspect psychologique de l’intimité, qu’il s’agisse de l’anxiété dans les troubles de l’érection, par exemple, mais insiste sur l’effet indirect du cannabis et de ses molécules. Même écho pour Laure Bouguen, fondatrice de Ho Karan et membre du Syndicat professionnel du chanvre :


« Ça n’a pas d’effet magique, mais ça peut participer à soulager des douleurs, ou à se déstresser. »

Le CBD comme lubrifiant ou huile de massage : crash test


Je ne suis pas la seule à être tentée par le CBD et ses propriétés. Julia, 31 ans, utilise un baume au CBD en tant que lubrifiant ou pour des massages. « J’aime bien le côté naturel, de plus comme j’ai arrêté de fumer ça m’apporte une petite sensation de détente qui me rappelle quand je fumais du CBD », confie-t-elle.

De mon côté, étant déjà assez réceptive au CBD, l’Huile Libertine de Ho Karan, une huile lubrifiante comestible (utilisée pour ma part en huile de massage) et le lubrifiant au CBD de My Lubie m’ont convaincue, mais davantage en tant qu’alternative que comme remède miracle — les deux ne collent pas, glissent comme il faut et sont agréables à utiliser. Petit bonus pour l’Huile Libertine et son odeur d’amande.

Mon gros coup de cœur personnel revient à The Beemine Lab, une marque espagnole mixant CBD et miel, qui propose — outre des huiles de CBD — un Cannabis Pleasure Gel destiné à hydrater et stimuler la zone intime.


Enrichi en propolis et en extraits de graines de cannabis sativa, c’est un gel translucide, frais, qui sent le miel, à appliquer sur les parties intimes, assez idéal pour une masturbation mutuelle.


Surtout, le gel est compatible avec le latex et tous les types de jouets sexuels, contrairement à d’autres produits !

De plus, j’ai été intriguée (sans pouvoir encore les tester) par les bâtons AMOUR lancés par Équilibre, contenant des plantes réputées aphrodisiaques et des fleurs de CBD venant de chanvre biologique français, destinés à être fumés. Même si, rappelez-vous : fumer, c’est jamais bon pour la santé !


« Le CBD est au croisement de cette mouvance du cannabis et du soin sexuel »


Problème : nous ne sommes pas tous et toutes égaux face au CBD. Certaines n’y verront aucun effet, ou d’autres (comme moi), se voient relaxées à la moindre goutte — l’Antidote d’Ho Karan, une huile apaisante au CBD à mettre sur la peau ou sous la langue m’a tellement détendue… que je me suis endormie le temps qu’une de mes conquêtes aille chercher de l’eau !


D’autant que, comme le rappelle Pascal Douek, il n’y a pas encore d’études cliniques de qualité sur les effets du CBD.

« Ce n’est pas un produit miracle, il y a beaucoup de gens pour qui ça ne marche pas. Il ne faut pas s’attendre à ce que ça résolve les troubles sexuels ou que ça démultiplie les prouesses sexuelles. »

Pour Léa d’Équilibre, Anne Kerveillant de My Lubie ou Laure Bouguen d’Ho Karan, la révolution de l’association du CBD et des produits intimes réside davantage dans le fait de pouvoir parler de plaisir pour les femmes et les personnes à vulve ainsi que de lever les tabous autour de la sexualité. La dernière abonde :

« Sephora a référencé notre huile par exemple, je n’y aurai pas cru il y a quelques années. Les produits liés à la sexualité sortent des sex-shops pour rentrer dans le soin global, et le CBD est au croisement de cette mouvance du cannabis et du soin sexuel. »

Pour autant, les créatrices de ces marques tiennent à mettre en garde autour de l’engouement pour le CBD, et encouragent à privilégier des productions de chanvre français, de personnes qui connaissent les plantes. Laure Bouguen conclut :

« Ça va se développer grandement, mais l’important c’est d’avoir des études cliniques associées, pour rassurer et apporter du sérieux. »

Le CBD va-t-il embraser votre sexualité ?


Au final, faut-il se précipiter dans le love shop ou CBD shop le plus proche pour acheter des produits intimes au CBD ? Comme d’habitude dans la sexualité, c’est comme vous le sentez. Ne vous attendez simplement pas à une révolution.

Comments


bottom of page