.
top of page
imageonline-co-hueshifted (33).png

WEEDYLAND TIMES

Société : La légalisation est source d'emplois, de taxes et de ventes immobilières


La légalisation du cannabis a eu un impact économique "significatif", générant des emplois, des taxes et un impact sur le secteur immobilier qu'il ne faut pas sous-estimer : telles sont les révélations contenues dans un nouveau rapport d'un district de la Federal Reserve Bank.


En fait, la branche de Kansas City de la banque centrale américaine a publié cette nouvelle analyse, soulignant que l'industrie du cannabis légal représente des secteurs clés de l'économie qui devraient se développer à mesure que davantage d'États adoptent des modèles de taxation et de réglementation.


"Dans l'ensemble, l'industrie de la marijuana a eu un effet significatif sur les économies des États du dixième district dans les premières années qui ont suivi la légalisation", peut-on lire. "L'émergence de l'industrie a entraîné une hausse de l'emploi et une augmentation de la demande d'immobilier commercial."


Et ce n'est pas tout, car : "Les recettes fiscales ont augmenté en même temps que les ventes. Cependant, la légalisation de la marijuana a également été associée à des défis pour l'industrie et les localités en général, notamment l'accès aux services bancaires et les préoccupations de certains responsables locaux quant aux effets sur la santé et la sécurité publiques".


LÉGALISATION FÉDÉRALE À L'HORIZON ?

Il y a quelques jours, les déclarations de Joe Biden ont mis en lumière la voie sur laquelle s'engagent les États-Unis, annonçant une grâce pour les crimes fédéraux liés au cannabis et la nouvelle classification du cannabis qui ouvrirait la porte à une légalisation fédérale définitive.


Et pendant ce temps, de nouvelles pièces sont ajoutées. Le secrétaire américain à la santé et aux services sociaux (HHS), Xavier Becerra, a déclaré vendredi que son agence avait l'intention d'agir "aussi rapidement que possible" pour se conformer à la demande du président Biden de revoir les lois fédérales sur le cannabis. Et comme l'examen incombera en grande partie à la Food and Drug Administration, Becerra a expliqué qu'il travaille déjà avec Robert Califf, commissaire de la FDA.


Ces dernières heures, la vice-présidente des États-Unis s'est également exposée. Lors d'une apparition dans l'émission "Late Night with Seth Meyers", Kamala Harris a souligné que "personne ne devrait aller en prison pour avoir fumé de l'herbe". Une déclaration qui intervient juste après celle du président Biden et qui ouvre définitivement la voie à une légalisation complète aux États-Unis.


Source ;Dolcevita

Kommentare


bottom of page