.
Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

Société :Le cannabis devient art un peintre crée des tableaux avec de la fumée de joint

Vous avez fini les couleurs? Pas de problème! Le peintre brésilien Fernando de la Rocque a trouvé un moyen de s'en passer. Il n'y a qu'un petit problème: c'est illégal! Ses peintures, en effet, naissent de la fumée d'un joint de marijuana . L'artiste aspire la fumée puis la souffle sur une feuille découpée au pochoir. En répétant le geste plusieurs fois, l'image commence à prendre forme. Parmi les dernières créations, une version papier de " L'Extase de Santa Teresa " du Bernin. Naturellement, chaque référence est purement aléatoire. L'étrange technique est née en 2009, explique l'artiste. Une semaine est nécessaire pour créer un tirage au cours duquel cinq bouffées de fumée soufflent sur le papier chaque jour. Bien que la substance soit illégale au Brésil, certains tirages de de la Rocque (ici son blog) sont achetés pour 2500 $ chacun . Qui sait, peut-être de quelqu'un qui espère (ou se fait illusion en ce qui concerne les tirages) pouvoir en récupérer! Mais je me demande: combien cela va-t-il lui coûter pour produire un original? Et surtout, quel prix aura-t-il pour votre santé? Dans l'ensemble , ses peintures ne sont pas mauvaises, mais à mon avis, il pourrait obtenir les mêmes résultats avec des méthodes plus saines et plus légales . Ci-dessous une galerie avec des photos de lui au travail, quelques œuvres et une comparaison avec l'original de l'Extase de Sainte Thérèse de Bernini.