.
Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

Sport :La Major League Baseball retire la marijuana de la liste des substances interdites

La Major League Baseball a retiré la marijuana de la liste des drogues d'abus dans le cadre de son programme conjoint de prévention et de traitement des drogues. Le changement est survenu à la suite de négociations avec la Major League Baseball Players Association.



Le baseball continuera de tester les opioïdes, le fentanyl, la cocaïne et le THC synthétique.


La Major League Baseball traitera désormais les «conduites liées à la marijuana» de la même manière qu'elles traitent les «conduites liées à l'alcool», ce qui inclut vraisemblablement les sanctions pour la conduite d'un véhicule sous l'influence.


Cette évolution augmentera la pression du public sur la NFL à emboîter le pas, mais la NFL n'a montré aucune tendance à retirer unilatéralement la marijuana de la politique de toxicomanie. La ligue a souligné, à maintes reprises, qu'il s'agit d'un sujet de négociation collective. Ce qui signifie que si la NFL Players Association veut que la marijuana soit retirée de la politique de lutte contre la toxicomanie, la NFLPA doit faire une concession.


Et la NFLPA ne le fera pas. Parce que la NFLPA se rend compte qu'il est actuellement très facile de naviguer dans le programme de tests annuel en vertu de la politique de lutte contre la toxicomanie. Seul un petit pourcentage de joueurs finit par se voir infliger une amende ou une suspension pour usage de marijuana. Un pourcentage beaucoup plus élevé de joueurs fument sûrement toute la saison, sachant que s'ils s'arrêtent simplement à la mi-mars (étant donné qu'il faut environ un mois pour éliminer les métabolites du système) et s'abstiennent jusqu'à ce qu'ils donnent leur échantillon annuel pour les tests ( la fenêtre de test s'ouvre, par coïncidence, le 4/20), ils n'auront aucun problème.


Des problèmes peuvent encore survenir si des joueurs sont arrêtés pour possession de marijuana dans un État où c'est illégal, ou si un joueur est accusé de conduite sous l'influence de la marijuana. Pourtant, les joueurs intelligents et prudents peuvent fumer jusqu'à 11 mois par an, sans incident.


Pour la NFLPA, la question devient de savoir ce que cela vaut de gagner essentiellement la capacité de fumer de la marijuana pendant un mois supplémentaire? À ce stade, pas assez pour que la NFL accepte de retirer la marijuana de la liste des substances interdites.