Weedyland Market 1024X500.png

WEEDYLAND TIMES

USA :Le restaurant avec un menu cannabis à Los Angeles

Alors qu'en Italie, il est encore question, dans certains pays du monde occidental, il devient légal de vendre de la marijuana à des fins récréatives: parmi ceux-ci, il y a certains États des États-Unis, comme la Californie, qui depuis le 1er janvier 2018 a légalisé le cannabis par la suite à un référendum. Depuis lors, la substance peut être achetée par des personnes d'au moins 21 ans , qui peuvent posséder jusqu'à une once (environ 28 grammes) et cultiver jusqu'à six plantes dans leur maison. L'utilisation récréative prévoit également que la marijuana (si elle est traitée de manière à la rendre comestible) peut également être consommée et il est en fait possible de trouver des biscuits ou d'autres produits dérivés. Mais en Californie, quelqu'un a décidé d'aller plus loin et a ouvert un restaurant de ferme entièrement dédié à la marijuana.



"Lowell Farms - A Cannabis Café" (c'est le nom du restaurant), à Los Angeles, est une sorte de café en version food. La plante convoitée pousse évidemment dans le potager, décore les murs, s'infuse dans le coctkail et apparaît même au menu: une expérience unique en son genre, où le chef Andrea Drummer, ancien élève de l'école secondaire Le Cordon Bleu, a créé des plats et des recettes pour tous les repas, du petit déjeuner au brunch en passant par le dîner. Quelques exemples? le sandwich vietnamien Banh Mi avec salade de chou, bacon et poulet croustillant et une sauce aux herbes. Ou des nachos enrichis d'une sauce au tamarin, de cannabis et de légumes épicés. Même le hamburger américain typique est revisité de manière "étonnante": il est préparé avec une mayonnaise verte spéciale et surtout le filet est assaisonné de "cannabutter", beurre de cannabis.


Et ce n'est pas tout: des anches peuvent être commandées à table pour de "l'huile de cannabis pressée à froid". Bref, le premier restaurant au monde avec un menu cannabis produit directement dans le grand jardin de devant. Seules deux limitations: évidemment les moins de 21 ans ne sont pas admis dans le club (auquel la consultation du site Internet est également théoriquement interdite ), et, dans le plus pur style californien soucieux de leur santé, l'alcool est interdit . D'autre part, la marijuana peut également être fumée, mais uniquement dans la zone fumeurs désignée : un bel espace extérieur, évidemment entouré de verdure.