.
top of page
imageonline-co-hueshifted (33).png

WEEDYLAND TIMES

USA :Ces entre­prises donnent de la weed gratui­te­ment aux proches de victimes du Covid-19

Dans le Colo­rado, les entre­prises produc­trices de canna­bis vont distri­buer de la weed et du CBD gratui­te­ment aux gens les plus touchés par l’épi­dé­mie de coro­na­vi­rus (Covid-19), appre­nait-on sur West­word le 8 avril.

Dans l’État améri­cain où le canna­bis est légal, l’in­dus­trie de la weed connaît une grosse baisse des ventes, mais cela n’em­pêche pas une poignée d’en­tre­prises de tout miser sur la soli­da­rité. Ainsi, Green Dot Labs, qui est spécia­lisé dans l’ex­trac­tion pour les vapo­teuses, va donner des centaines de bouteilles de 7 grammes de marijuana aux adultes qui ont été le plus dure­ment touchés par l’épi­dé­mie. Elle donnera la prio­rité à ceux qui ont perdu des êtres chers à cause de Covid-19, qui ont perdu leur emploi ou qui « travaillent dur pour proté­ger et servir notre commu­nauté ». Pour ceux qui ont perdu leur emploi depuis le krach bour­sier (ils sont 18 millions en trois semaines aux États-Unis), NewLeaf Brands assure leurs arrières. Les candi­dats peuvent deman­der un « pack d’échan­tillons » sur le site de l’en­tre­prise, qui enverra par la poste des produits au CBD d’une valeur de 50 dollars à ceux qui remplissent les condi­tions requises, jusqu’à épui­se­ment des stocks. Le 26 mars dernier, l’État du Colo­rado avait consi­déré les commerces de marijuana, tant médi­caux que récréa­tifs, comme des services « critiques » ou « essen­tiels », ce qui signi­fie qu’ils peuvent rester ouverts tandis que la majo­rité des autres commerces non essen­tiels comme les boutiques de vête­ments et les maga­sins d’élec­tro­nique doivent tempo­rai­re­ment fermer. Beau­coup ne s’en relè­ve­ront pas.

Comments


bottom of page